Afrobytes : La transformation digitale accélère en Afrique

Published by Le LAB on

Afrobytes : La transformation digitale en Afrique

Haweya Mohamed et Ammin Youssouf, fondateurs d’Afrobytes

29 mai 2020

Après avoir organisé le WAN, une rencontre multi-acteurs contre le Covid-19 qui s’est tenue le 25 mai 2020 (https://www.wan.africa/), impliquant notamment 21 start-ups africaines, Haweya Mohamed et Ammin Youssouf ont été interviewés par Le Point pour une discussion autour de la transformation digitale du continent (https://www.lepoint.fr/afrique/la-transformation-digitale-sera-le-socle-du-modele-africain-de-developpement-25-05-2020-2376814_3826.php).

Les fondateurs d’Afrobytes, une plate-forme créée pour fédérer le secteur de l’AfricaTech, ont notamment évoqué les perspectives d’avenir des entrepreneurs africains : « Les investisseurs tech qui quittent le continent font une erreur. Khadijat Abdulkadir, fondatrice de Tudo, une des start-ups sélectionnées, résume bien les choses quand elle dit qu’« il faut oser prendre un risque avec l’Afrique parce qu’il n’y a pas grand-chose à faire ailleurs ». Assefa Getnet, de iCog Labs, dit, lui, aussi simplement que, « dans une décennie, l’Afrique sera trop grande pour ceux qui n’auront pas pris pied sur le continent maintenant ».

Imaginée pour accompagner l’émergence de la tech africaine, Afrobytes a été fondée en 2015 par Haweya Mohamed et Ammin Youssouf. La plate-forme accueille des start-ups, des entrepreneurs mais aussi des sociétés de capital-risque ou des universitaires. Découvrez plus en profondeur Afrobytes sur leur site : http://www.afrobytes.com/

Categories: Ntic