Arielle Kitio, démystifier la technologie

Published by lelab on

“J’estime que la science est un levier d’égalisation sociétale, mail elle demande du courage”, se confie Arielle Kitio. Avec le centre d’éveil technologique qu’elle lance en 2017, Caysti, la jeune camerounaise s’applique à démystifier la technologie auprès d’enfants âgés entre 6 et 15 ans.

Elle propose un logiciel intuitif et ludique baptisé abcCode. Disponible en français, en wolof et en haoussa, il familiarise les jeunes au code informatique et à l’intelligence artificielle. Le programme a déjà formé 6 000 jeunes, il devraient être plus de 100 000 d’ici 2020. Après avoir obtenu un baccalauréat à l’âge de 15 ans, Arielle Kitio poursuit ses études à l’Université de Yaoudé I.

En 2018, elle obtient un Master en informatique option Cloud Computing. Elle multiplie ensuite les expériences professionnelles en tant que Software Developer. Tout au long de sa carrière, elle encourage les jeunes filles à embrasser les filières scientifiques, notamment par la création de l’association WIT (Information Technology for Women and Youth).

Son engagement est largement salué sur la scène internationale. En 2016, elle est Lauréate de l’Award TechWomen. En 2019, elle obtient le prix de l’Innovation dans l’éducation délivré par l’Unesco. La même année, elle remporte le Prix Margaret de la Femme Digitale Africaine 2019.

crédit : @ NEF 2018