Bond des métropoles africaines dans les classements de la fintech

Published by Le LAB on

Le Global Fintech Index City Rankings, qui classe les villes les plus dynamiques en termes de technologie financière (ou fintech), fait figurer quatre métropoles africaines dans son top 100. Un bond dans le classement des villes africaines, à coupler avec la présence de l’Afrique du Sud et du Nigéria dans les 50 pays du monde les plus attractifs pour les entreprises de la sphère fintech.

Selon le rapport de l’Index, cette ascension est en partie dû au faible taux de bancarisation des populations africaines (28% des habitants ont accès au service bancaire). Un chiffre qui explique le fort taux de start-ups africaines tournées vers le secteur bancaire : « Le manque d’héritage bancaire fait de l’Afrique une région où l’essor de la ‘fintech’ sera beaucoup plus rapide », selon les auteurs du rapport.

Avec 100 millions d’utilisateurs de portefeuilles électroniques, les Africains représentent environ la moitié (57,6%) de tous les portefeuilles mobiles dans le monde

Categories: Fintech