Côte d’Ivoire : lancement à Abidjan d’un concours pour promouvoir le financement des start-up en Afrique

Published by lelab on

Publié le jeudi 3 octobre 2019  |  Abidjan.net

Côte

© Abidjan.net par CK
Côte d`Ivoire initie: lancement à Abidjan d’un concours pour promouvoir le financement des start-ups en Afrique
Mercredi 02 octobre 2019. Abidjan. Le concours de start-ups dénommé African Rethink Awards (ARA) a été lancé ce mercredi en présence du président de la Chambre de commerce et d`industrie de Côte d’Ivoire, Touré Faman à Abidjan-Plateau.

Un concours de start-up dénommé African Rethink Awards (ARA) a été lancé ce mercredi 02 octobre 2019 en présence du président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI) Touré Faman, à Abidjan-Plateau.

Ce concours, qui se tient en marge de la première édition de la Semaine africaine de l’innovation, vise à attirer les investisseurs pour le financement et le développement des start-ups en Afrique.

Ainsi, pendant 3 jours, une trentaine de start-ups africaines prendra part à ce concours organisé par la Cci-CI en partenariat avec la Conférence permanente des Chambres de commerce africaines et francophones (CPCCAF) et Land of African Business (LAB).

Il s’agira pour les compétiteurs, tous des start-ups provenant de 23 pays dont 11 Ivoiriennes, de présenter leur projet devant une dizaine d’investisseurs européens mobilisés par le GreeTec Capital Africa fondation, une structure allemande engagée dans le financement des start-ups africaines.

À en croire Eric Bazin, fondateur de Land of African Business (LAB), comme critères fondamentaux de ce concours, le projet en lice doit être “duplicable et applicable” sur le continent africain, mais surtout répondre à des valeurs de responsabilité sociétale et environnementale (RSE). Il doit être rentable, tout en relevant un caractère innovant.

« Ce concours vise à répondre à la problématique du financement des start-ups confrontées à l’insuffisance de l’aide fournie par le gouvernement et des investisseurs privés », a-t-il confié.
Les lauréats, au nombre de trois, empocheront respectivement 2,6 millions FCFA (le super prix), 1,3 millions FCFA (le 2ème prix de l’entrepreneuriat féminin) et 1,3 millions FCFA (le prix d’encouragement décerné par la Chambre de Commerce et de l’Industrie de la Côte d’Ivoire).