Demilade Oluwasina explore les moyens pour les universités de combler les lacunes scientifiques et technologiques de l’Afrique

Published by Le LAB on

Demilade Oluwasina explore les moyens pour les universités de combler les lacunes scientifiques et technologiques de l’Afrique

Demilade Oluwasina © ALU - DR

Demilade Oluwasina, Directeur des programmes International Business & Trade Faculty and Digital Economy à l’African Leadership University au Rwanda, explore dans une tribune parue dans Digital Africa en août 2020 les pistes pour que les universités africaines comblent les lacunes de l’Afrique en matière de connaissances en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques. 80% des emplois existant aujourd’hui sont en effet amenés à disparaître, tandis que les nouveaux emplois nécessiteront de fortes connaissances techniques dont la Banque mondiale estime que l’Afrique manque aujourd’hui.

Dans cette tribune, Demilade Oluwasina affirme dans un premier temps qu’il est nécessaire pour les universités de pousser les étudiants à s’intéresser aux innovations technologiques puis qu’elles leur fournissent des moyens d’innover et de créer, en mettant par exemple à leur disposition des ateliers de fabrications numériques ou des événements. Les universités devraient également collaborer avec le secteur privé, car ce sera le premier utilisateur mais aussi le futur financeur des solutions développées par des étudiants. Il semble finalement crucial que les universités utilisent davantage les nouvelles technologies pour permettre aux étudiants de développer une confiance et une aisance certaines avec ces technologies.