Denise Epote

Published by lelab on

 

Après la faculté de droit à l’université de Yaoundé, elle intègre l’École Supérieure Internationale de Journalisme de Yaoundé, puis devient reporter à la Direction des nouvelles pour Radio Cameroun, puis chef d’édition et enfin rédactrice en chef. Elle occupe ensuite le poste de première présentatrice du journal de la CRTV.

En 1994, elle rejoint l’équipe de TV5 et occupe les fonctions de chargée des programmes au sein de TV5AFRIQUE, dont la mission première est de fédérer le meilleur de la production audiovisuelle africaine naissante. Quatre ans plus tard elle est nommée directrice Afrique de TV5. À ce poste, elle met en pratique sa maitrise du marketing et de la distribution dans 48 pays africains. Parallèlement elle présente un magazine hebdomadaire « Et si vous me disiez toute la vérité » et sur RFI, une chronique « Les têtes d’affiche de Denise EPOTE »

De plus en 2001 à Abuja, le Panafrican Broadcasting Heritage and Achievment Awards lui décerne le prix de la meilleure journaliste africaine, distinction qui se rajoute à celles remises par le Sénégal, le Chevalier de l’Ordre National du Mérite en 1997, par  le Cameroun, le Chevalier de l’Ordre de la Valeur en 2003 et Officier du Mérite en 2013, et par la France Chevalier de l’Ordre du Mérite en 2006 et Chevalier de la Légion d’honneur en 2013, par  le Burkina Faso (Officier des Arts et des Lettres en 2009.

En 2013, 2014 et 2019, le magazine Forbes Afrique la classe parmi les 100 femmes les plus influentes du continent. En 2017, c’est au tour du magazine New African qui la classe parmi les 100 personnalités influentes du continent.

En 2015 elle a été désignée présidente de la journée femmes des Journées nationales des diasporas, organisées par la mairie de Bordeaux.

Translate »