Constats sur la première année du programme I&P Accélération

Published by Le LAB on

Constats sur la première année du programme I&P Accélération

Employés de l’entreprise Rose Eclat (Burkina Faso) soutenue par I&P © I&P

Le programme I&P Accélération du groupe d’investissement Investisseurs & Partenaires (I&P) destiné à soutenir 300 petites entreprises basées dans 13 pays du Sahel fête sa première année de fonctionnement. Lancé en 2019 et arrivant à terme en 2023, ce programme est doté d’un budget de 15,5 millions d’euros financés par le fonds fiduciaire d’urgence de l’Union Européenne pour l’Afrique, dont un montant allant de 38 000 à 60 000 euros sera alloué à 120 entreprises sous forme d’une avance remboursable en deux ans.

I&P Accélération a pour objectif de créer et maintenir 5 000 emplois en donnant accès à ces 300 entreprises aux financements et compétences nécessaires à leur phase d’accélération. Le programme s’intéresse en effet à cette phase particulière de la vie d’une entreprise au cours de laquelle elle peut nécessiter de petits fonds pour son recrutement ou encore des données pour passer à une plus grande échelle, préparer des plans marketing, d’action commerciale ou de production, etc… Dans ce but, I&P met à disposition des entreprises des experts et soutient les structures comme les incubateurs qui les accompagnent.

La directrice de I&P Accélération, Sophie Ménager, affirme finalement que le programme a à cœur d’intégrer les acteurs locaux tout en soutenant majoritairement des projets proposant des services essentiels à la population et s’inscrivant dans des objectifs de développement durable, confirmant ainsi l’engagement d’I&P sur le continent africain depuis 20 ans.