Hseven lance trois programmes à destination des start-ups africaines

Published by Le LAB on

Amine Al-Hazzaz, CEO et fondateur de l’incubateur Hseven

29 mars 2020

L’accélérateur de start-ups Hseven, spécialisé dans les entreprises africaines, a lancé le 26 mai dernier trois programmes destinés à découvrir et soutenir des jeunes pousses porteuses de projet innovants : les programmes « Rise-up » et « Re-Start » s’adressent aux start-ups en première phase de développement et proposent des prêts à taux réduits, tandis que  le programme « Disrupt » vise à encadrer des start-ups plus matures, avec à la clé des possibilités d’investissement (de 150 000 à 500 000 €) et de partenariat avec Hseven. Inscrivez-vous sur l’un de ces trois programmes sur le site de l’incubateur : https://www.hseven.co/programs-2/

Fondé en 2017 par sept entrepreneurs marocains, dont son directeur actuel Amien Al-Hazzaz, Hseven s’apprête à soutenir 70 projets à haute valeur ajoutée, selon le site EcoActu (https://www.ecoactu.ma/hseven-startups/) : « Notre ambition est de propulser les start-ups qui peuvent avoir un impact systématique sur notre continent. Et notre raison d’être est de sillonner le monde pour trouver des entrepreneurs marocains, africains mais également africains de cœur d’autres nationalités qui souhaitent construire l’Afrique de demain » , a déclaré Amine Al-Hazzaz sur ce même site.