Kayy Rakhassou, une nouvelle innovation sénégalaise pour la santé publique

Published by Le LAB on

Les deux techniciens posent à côté de l’appareil

25 mai 2020

Deux jeunes techniciens sénégalais, El Hadj Ousmane Diop et Ibrahima Ndiaye, ont développé un appareil permettant de se laver les mains et fonctionnant grâce à l’énergie solaire. Conçu pour lutter contre la propagation du coronavirus, l’appareil détecte automatiquement la présence d’un humain pour déclencher l’eau et le détergent, et marche grâce à un panneau solaire intégré. L’invention a pour nom « Kayy Rakhassou », qui signifie en langue locale de « viens te laver les mains ». (https://www.agenceecofin.com/entreprendre/1305-76609-ces-jeunes-senegalais-ont-concu-un-dispositif-pour-le-lavage-des-mains-fonctionnant-a-l-energie-solaire).

En partenariat avec leur mairie de Guédiawaye, les deux inventeurs ont d’ores et déjà annoncé la fabrication d’une dizaine de ces lave-mains, afin d’inciter la population à se laver les mains fréquemment. Pour aller plus loin dans le développement de leur invention et l’installer partout au Sénégal, El Hadj Ousmane Diop et Ibrahima Ndiaye ont confié au site SocialnetLink (http://www.socialnetlink.org/2020/04/kayy-rakhassou-la-creativite-au-service-de-la-prevention-contre-la-pandemie-covid-19/) qu’ils recherchaient des partenariats avec le secteur privé pour mobiliser les financements nécessaires, ce qui serait une récompense méritée pour cette volonté  d’innover au service de la communauté !