La France mauvaise élève selon le baromètre annuel Africaleads 2019/2020 CIAN-IMMAR : un échec de la nouvelle politique d’Emmanuel Macron ?

Published by Le LAB on

Le 7 février 2020, le baromètre annuel « Africaleads » du CIAN effectué auprès des leaders d’opinion de 8 pays d’Afrique francophone, a confirmé que la France avait perdu sa 5e place en qualité de puissance non-africaine disposant d’une image favorable auprès des leaders d’opinion africains. Logée désormais à la 6e place, la France se voit distancée par les Etats-Unis (1ère place) et l’Allemagne (2ème place). Ce déficit d’image pourrait paraître surprenant dans la mesure où la France dispose de relations économiques et historiques très fortes avec le continent. La France paie très certainement le prix de sa politique coloniale d’antan qui continue d’alimenter la réserve des leaders d’opinions. En parallèle ses homologues chinois et allemand ont su combler le vide laissé par la France. Là où la France préfère développer des liens financiers et économiques, la Chine déploie volontiers son « soft power » en construisant écoles, routes, stades et hôpitaux sur le continent. Dans le même temps, l’Allemagne récolte les fruits d’une politique initiée il y a deux ans par la Chancelière, Angela Merkel. L’initiative Compact with Africa a permis avec succès de densifier les investissements des entreprises allemandes en Afrique, lui permettant de dépasser la France pour devenir le premier fournisseur européen sur le continent africain.