La startup nigériane Paystack rachetée par l’américain Stripe

Published by Le LAB on

La startup nigériane Paystack rachetée par l’américain Stripe

© Paystack

Le géant américain de paiements en ligne Stripe a annoncé avoir racheté la start-up nigériane Paystack. Le montant exact de l’acquisition n’a pas été révélé, mais des sources proches affirment qu’il dépasse 200 millions de dollars. Une aubaine pour Paystack, qui souhaite renforcer ses solutions de paiements en ligne au Nigéria et conquérir d’autres marchés africains. L’objectif de la start-up qui compte aujourd’hui 60 000 clients, dont des petits commerces, des grandes sociétés ou encore des entreprises de paris en ligne, est en effet d’améliorer les solutions de paiements en ligne sur l’ensemble du continent africain.

Pour Stripe, société évaluée à 86 milliards de dollars et souvent pressentie pour une introduction en bourse, cette acquisition est la plus grande jamais effectuée. Elle s’inscrit dans la volonté d’expansionnisme géographique de la société américaine qui a ajouté 17 pays à sa plate-forme dans les 18 derniers mois. Patrick Collison, co-fondateur et CEO de Stripe, affirme néanmoins que ce qui a primé dans la décision de rachat a été la façon dont Paystack a été construite, bien plus que sa position géographique. Il met en avant les idées de la start-up pour résoudre les erreurs que Stripe a pu commettre, tout en se démarquant originalement du géant américain.