Le fonds d’investissement égyptien Disruptech annonce son quatrième investissement

Published by Le LAB on

Le fonds d’investissement égyptien Disruptech annonce son quatrième investissement

Mohamed Okasha, fondateur de Disruptech

Le mois dernier, le fonds d’investissement Disruptech a annoncé son quatrième investissement en Egypte dans une entreprise spécialisée dans la fourniture de services financiers. Le fonds investira 500 000$ dans cette FinTech dont le nom n’a pas encore été révélé, et, en contrepartie, acquerra une part minoritaire dans l’entreprise.

Disruptech est un fonds d’investissement égyptien de 25 millions de dollars lancé en avril 2020 par Malek Sultan et Mohamed Okasha, co-fondateur du géant égyptien de la FinTech Fawry. Orienté vers le secteur de la FinTech, il a déjà effectué trois investissements dans des FinTechs comme Khazna, qui fournit des services financiers mobiles à 20 millions d’Egyptiens sous-bancarisé.

Dans les trois prochaines années, l’objectif de Disruptech est d’acquérir des parts minoritaires de 5 à 10% dans une vingtaine d’entreprises, puis de se renforcer dans le capital de ces entreprises avant de se désinvestir quelques années plus tard. L’apport du fonds aux entreprises dans lesquelles il investit semble indéniable. Après avoir obtenu de Disruptech une somme à 7 chiffres en juillet dernier, la start-up égyptienne de e-commerce Fatura a en effet pu se développer dans 10 nouveaux gouvernorats, ajoutant 10 000 kiosques et commerces alimentaires à sa base de revendeurs.