Le fonds TLcom accompagne la sortie d’un nouveau véhicule africain – 31 mars 2020

Published by Le LAB on

Kobo360, la start-up reconnue « disruptrice de l’année » avait annoncé le 14 août avoir levé 30 millions de dollars d’investissements (https://www.agenceecofin.com/financement-entreprises/1508-68413-kobo360-le-uber-pour-camions-nigerian-leve-30-millions-avec-goldman-sachs). Grâce à cette levée de fonds, bouclée notamment grâce à l’apport du fonds spécialisé dans les séries africaines TLCom, le « Uber pour camions » nigérian a pu en février 2020 finalise son dernier modèle de véhicule, selon Jeune Afrique.

L’année dernière, la start-up nigériane , qui ambitionne de pallier aux manques des flottes de véhicules nécessaires à l’économie, avait démarré son expansion du Nigéria, en s’implantant Ghana, au Togo et au Kenya. « Nous pensons que le Togo est un important centre d’affaires en Afrique, en matière de transports. Le Port de Lomé a justement surpassé celui de Lagos en termes de flux des containers qui entre en Afrique de l’Ouest »,avait souligné Ife Oyedele II, co-fondateur de la startup, au journal Togo First (https://www.togofirst.com/fr/logistique/1403-2755-top-depart-pour-la-startup-nigeriane-kobo360-au-togo).

L’équipe du fonds TLCom

L’investissement de TLCom dans Kobo360 avait poussé plusieurs autres fonds (Proparco, CDC Group, IFC) a soutenir cette nouvelle pépite de l’entrepreneuriat. Dans le dossier que Jeune Afrique consacre au fonds, son fondateur et directeur général Maurizio Caio explique la démarche de TLCom : « On s’intéresse aux concepts de mise en relation par mobile ou à des logiciels d’entreprises. Ils doivent être rapidement déployables sur plusieurs marchés […] Mon but est de créer de la valeur et des entreprises solides pour récupérer de bons retours sur investissement ». Lisez l’intégralité du dossier sur le sit de Jeune Afrique : https://www.jeuneafrique.com/mag/902946/economie/tlcom-capital-la-start-up-qui-cible-lelite-continentale/