Le Prix Anzisha récompense l’entrepreneure égyptienne Alaa Moatamed

Published by Le LAB on

Le Prix Anzisha récompense l’entrepreneure égyptienne Alaa Moatamed

© Anzisha Prize

Mardi 27 octobre 2020, Alaa Moatamed, jeune Egyptienne de 21 ans ayant co-fondé en 2019 le service de livraison Presto a été sacrée gagnante du Prix Anzisha lors de sa finale virtuelle. La gagnante remporte la somme de 25 000 dollars, tandis que Matina Razafimahefa, arrivée deuxième, gagne la récompense de 15 000 dollars et Mohamed Bah, en troisième place, celle de 12 5000 dollars. L’ensemble des finalistes a de plus obtenu 2 500 dollars et la possibilité de rejoindre un réseau de 122 entrepreneurs soutenus et mentorés dans leur création d’entreprise.

Les vingt finalistes du Prix Anzisha 2020 ont été sélectionnés parmi plus de 1 000 jeunes entrepreneurs venus de 30 pays africains et travaillant dans divers secteurs allant de la tech au recyclage, en passant par la mode. Le Prix Anzisha, né d’un partenariat entre la African Leadership Academy et la Mastercard Foundation, a permis depuis 2011 la création de plus de 2 000 emplois, dont 56% pour des jeunes de moins de 25 ans. Fort de son succès, il sera reconduit en 2021 et les candidatures seront ouvertes dès le 15 février prochain.

Le Prix qui ne récompense que des jeunes de moins de 25 ans est né de la confiance de ses fondateurs en la jeunesse africaine. Reeta Roy, présidente et directrice générale de la Fondation Mastercard, le confirme : « Les jeunes qui ont participé au prix Anzisha au cours de la dernière décennie nous rappellent que parier sur la jeunesse africaine est un gage de succès ».

Pour relire notre portrait de la gagnante, Alaa Moatamed, cliquez ici et pour notre portrait de Mohamed Bah, arrivé troisième, cliquez ici.