Les Ateliers

Atelier 1 animé par Guiako OBIN – BABY-LAB

CCI CI de 15.45 à 16.45 et de 17.00 à 18.00 Salle Rouge

Impact des start-up sur le territoire.

Face aux défis majeurs et complexes au cœur de nos territoires, le développement des solutions de demain passera par la mobilisation de chacun et la capacité des acteurs de tous les « univers » (entrepreneuriat, économie sociale et solidaire, service public de l’emploi, green business, PME et grandes entreprises, etc.) à inventer ensemble des réponses nouvelles aux problèmes anciens. Nous avons la conviction qu’il existe un gisement de projets entrepreneuriaux ingénieux au service des territoires, à même de créer plus de richesses économiques, sociales, environnementales. Cet atelier consiste à amener les entrepreneurs à produire des données ouvertes autour de leur solution au fur et à mesure de leur progression.

Atelier 2 animé par Gala PARICHEVA – OOLITH

Hôtel SEEN de 15.45 à 16.45 et de 17.00 à 18.00

La propriété intellectuelle : accélérateur et sécurisation de la croissance d’une start-up.

La start-up à la recherche de partenaires ou d’investisseurs est souvent amenée à divulguer une idée ou un concept innovant. Cela peut la rendre fragile, notamment lorsqu’elle collabore avec de grands groupes ayant une grande expérience dans le domaine concerné et les équipes dédiées. Il est donc essentiel de définir les règles du jeu dans un pacte de confiance, en abordant de manière prioritaire, les questions de propriété intellectuelle, au même niveau que les sujets de financement ou de coopération. De plus, un partenaire intéressé souhaite identifier et investir dans une start-up innovante si elle a protégé la technologie qui l’intéresse. Lors de cette étape, le porteur du projet ou le fondateur doit constituer la preuve de l’antériorité et de la paternité de son innovation afin de limiter les risques de spoliation.

Atelier 3 animé par Philippe BATREAU – EPISTROPHE

Hôtel SEEN de 15.45 à 16.45 et de 17.00 à 18.00

Les outils numériques du créateur d’entreprise, du site web au marketing social.

Quels doivent être les premiers pas du créateur d’entreprise sur Internet ? Comment faire la différence ? Quel nom de domaine choisir ?
Faut-il faire son site web ? Où créer son adresse de courriel ? Est-il nécessaire de créer son compte sur les réseaux et médias sociaux ?
Le créateur d’entreprise face au numérique a des choix a faire, que se propose d’explorer cet atelier basé sur le partage d’expérience.

Atelier 4 animé par Edoh Kossi AMENOUNVE – BRVM 

BRVM de 15.45 à 16.45 et de 17.00 à 18.00

L’entrée en bourse : une alternative intéressante pour le financement des start-ups

Les start-ups sont des entreprises dont les formes de financement sont multiples et changeantes à mesure qu’elles évoluent, et qui ont la particularité de disposer de peu de fonds propres. Si elles s’appuient d’abord sur un financement personnel, et du cercle proche, les besoins de financement augmentent au gré de leur croissance et les fonds propres viennent à manquer. La levée de capitaux permise par une entrée en bourse doit être intégrée dans la stratégie de financement long terme de toute entreprise car elle présente de nombreux atouts : notoriété, valorisation, transparence, etc. Les start-up devraient déjà se projeter dans l’avenir comme de futures entreprises classiques de leurs secteurs d’activité et la bourse doit être prise en compte lors du processus de scaling-up de nombreuses jeunes entreprises.

Atelier 5 animé par Hermann Christian KOUASSI – Incub’Ivoir

Société Générale de 15.45 à 16.45 et de 17.00 à 18.00

L’intelligence économique à l’échelle d’une startup

L’innovation et la prospective sont à ce jour des facteurs clés de succès et de réussite d’une startup. La maitrise de son environnement économique et de sa source d’information sont des outils d’anticipation et de positionnement stratégique pour une entreprise qui souhaite être compétitive. Comment arriver à prendre de l’avance sur la concurrence, comment rester ingénieux et satisfaire sa clientèle ? Voilà autant de questions que nos startups devraient se poser pour mieux appréhender le marché et produire des solutions innovantes. Cet atelier vise à donner des notions d’intelligence économique et de connaitre les différents types de veilles que peuvent mettre en place les startups

Atelier 6 animé par Paul GINIES  ERANOVE – Directeur du Centre des Métiers de l’Electricité de CIE

L’évolution de l’écosystème énergétique africain source d’opportunités

L’Energie est un enjeu considérable pour l’Afrique. Sans électricité pas de developpement. Pourtant l’accès à l’électricité reste faible et même quasi nul dans une grande partie du monde rural. Les énergies renouvelables sont présentées comme une panacée. Leur developpement, encore trop lent motive des solutions adaptées en les intégrant dans les sytèmes centralisés (grid) mais aussi en développant leur utilisation en off-grid. Ce débat sur la diversification des sources d’énergie et le recours à des énergies plus propres ne doit cependant pas occulter un autre défi qui est celui des performances et de l’efficacité énérgétique. Faciliter l’accès c’est aussi trouver des solutions pour baisser le seuil et limiter le coût en maitrisant la consommation. Le numérique va aujourd’hui impacter toute la chaîne de valeur et rendre possibles et viables des solutions innovantes permettant sur toute la chaine de valeur de recueillir des données, de les analyser, d’optimiser, de définir et de calibrer le recours à des technologies nouvelles… autant d’opportunités de création de start up et d’entreprises.