L’interview de Linda Vallée, directrice de la Fondation pour la Jeunesse Numérique – 8 avril 2020

Published by Le LAB on

La chaine ivoirienne RTI a interviewé la Directrice exécutive de la Fondation Jeunesse Numérique, Linda Vallée, dans une vidéo relayée le 7 avril 2020 (visionnable ici : https://www.linkedin.com/posts/fondation-jeunesse-num%C3%A9rique-ab19b8157_rti1-activity-6652889193196453888-Z5qq/). Ayant un statut d’association, la Fondation joue le rôle d’un incubateur pour les start-ups africaines, avec une spécialisation dans le domaine du numérique auquel elle est entièrement consacrée. L’accès au dispositif d’incubation se fait via des appels à projet suivies d’auditions, qui déterminerons les start-ups retenues. La phase d’incubation, gratuite et durant 6 mois, comprend des séances de formation et de coaching et prépare les start-ups à enclencher des levées de fonds.

Soutenue par des acteurs publics (L’Agence Ivoirienne de Gestion des Fréquences Radioélectriques, Agence nationale du Service Universel des TIC) ou privés (le groupe ESATIC, ou encore la zone franche Vitib), la Fondation a récemment organisé plusieurs de ses start-ups en « task force » contre le coronavirus (https://www.linkedin.com/posts/fondation-jeunesse-num%C3%A9rique_stopabrcovid19-fondationjn-startupsvscovid19-activity-6646839841256538112-WsS2) , une preuve de la réactivité de la Fondation. Linda Vallée remet l’organisation dans son contexte : « Il n’y a pas un meilleur incubateur que les autres. Il y a plusieurs parties en présence, c’est normal dans un écosystème en plein développement. Il faut simplement se renseigner sur les opportunités le formations, les programmes qui sont proposés au terme de la formation, etc. »

Retrouvez plus d’informations sur la Fondation pour la Jeunesse Numérique sur leur site : https://fjn.ci/la-fondation/

Ou leur page Facebook : https://www.facebook.com/fondationjeunessenumerique/