CPCCAF

cpccafConférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones

Créée en 1973 par les présidents Pompidou, Senghor et Houphouet, la CPCCAF, conférence permanente des chambres consulaires africaines et francophones, est aujourd’hui un réseau vivant, implanté dans les territoires. La CPCCAF est un réseau de coopération économique, entre l’Afrique francophone (4 zones : Nord, ouest, Centre et Est/ Océan indien) et le reste de l’espace francophone (Canada/Québec, Belgique et Luxembourg, Haïti, France…). Elle compte 30 pays qui sont représentés, dont 25 pays africains, pour plus de 120 membres directs, chambres consulaires actives. La coopération économique mise en œuvre par la CPCCAF est fondée sur la collaboration entre des chambres mentors du Nord (ou du Sud) et des chambres mentorées du Sud, pour la mise en œuvre, par transfert de savoir-faire et échange d’expertises, de projets de développement.  Les projets de coopération portés par la CPCCAF et mis en œuvre sur le terrain par les chambres consulaires concernent plus particulièrement : l’amélioration de la gouvernance économique (fonctionnement et management des chambres consulaires), le renforcement des services d’appui et de formation proposés par les consulaires aux entreprises, promotion des échanges et gestion d’équipements publics… : depuis 1973, le réseau CPCCAF a porté plus de 250 projets et missions. Aussi, la CPCCAF assure une mission de plaidoyer auprès des pouvoirs publics locaux, grâce notamment à son Baromètre annuel des PME africaines (7000 PME répondantes, pour 21 pays africains impliqués) qui permet plus particulièrement de rendre plus visible le secteur de la très petite entreprise, trop souvent oublié par les études et conférences internationales sur l’Afrique. La CPCCAF contribue, de ce fait, à renforcer le courant d’affaires entre l’Afrique et le reste de l’espace francophone.