Plus d’un milliard d’euros de transactions en 2020 pour InTouch

Published by Le LAB on

Plus d’un milliard d’euros de transactions en 2020 pour InTouch

© Forbes Afrique

Fondée en 2014 par Omar Cissé, la FinTech sénégalaise InTouch permettant l’agrégation des paiements digitaux pense dépasser le milliard d’euros de transactions pour l’année 2020. Ce doublement des transactions est majoritairement dû à la crise du Covid-19 qui a contraint de nombreux acteurs à numériser leurs paiements.

InTouch possède désormais 18 000 Touch Points constitués de station Total et d’autres points de vente dans toute l’Afrique, ce qui lui permet de distribuer les services de ses partenaires au plus près de leurs clients. Disponible en application mobile, web et API (interface de programmation), l’entreprise d’Omar Cissé compte plus de 183 services intégrés. De plus en plus de personnes lui font confiance, parmi lesquels la famille Tidjane, grande famille religieuse sénégalaise qui lève des fonds pour bâtir une mosquée, le ministère de l’Education nationale sénégalais, ou encore le port de Dakar détenu par Bolloré Ports.

« La demande en paiements a explosé », affirme Omar Cissé dans une interview accordée au quotidien Jeune Afrique, révélant ensuite que cela a permis à InTouch de se déployer dans 10 nouveaux pays notamment en Afrique du Nord et Afrique anglophone et de planifier une expansion à 10 pays supplémentaires l’année prochaine. Si la crise du Covid-19 est pour l’instant vue comme une opportunité pour la FinTech, on pointe souvent du doigt les risques en matière de cybersécurité. Mais Omar Cissé n’est pas inquiet : InTouch est hébergé par Worldine, filiale du groupe Atos, qui lui confère les mêmes standards que Visa ou Mastercard.