Portrait : Francisca Nneka Okeke, un modèle pour les jeunes scientifiques

Published by lelab on

Francisca Nneka Okeke, un modèle pour les jeunes scientifiques

(Nigeria)

© UNESCO 2017

« En tant que femmes, nous devons être concentrées, déterminées et courageuses pour atteindre nos objectifs ». A 63 ans, Francisca Nneka Okeke est la première femme doyenne de la Faculté de Sciences Physiques de l’Université du Nigeria à Nsukka.

A ce poste, qu’elle occupe de 2008 à 2010, elle s’attache à employer un maximum de femmes qualifiées dans les départements de Mathématiques, Physique, Géologie, Statistiques, Chimie, et Informatique. Professeur de Physique à l’Université du Nigéria, elle est lauréate 2013 du Prix L’Oréal-Unesco pour les femmes dans la science.

Elle est, notamment, reconnue pour sa contribution à la compréhension des variations quotidiennes des courants ioniques dans la haute atmosphère. Pour elle, il est indispensable d’encourager les jeunes filles à poursuivre dans les filières scientifiques.

« Certaines jeunes filles ont du talent et doivent poursuivre dans cette voie, mais faute d’accompagnement, elles restent persuadées que ce sont des carrières réservées aux hommes ». C’est ce dont elle s’efforce en tant que Professeur et Directrice de laboratoire à l’Université du Nigeria à Nsukka.