Portrait : Olamide Orekunrin-Brown

Published by lelab on

Le service d'ambulance aérienne de Olamide Orekunrin Brown

(Nigeria)

« En Afrique, tout système permettant à un patient d’accéder plus facilement à un hôpital dans un laps de temps court a un impact ». La jeune nigériane Olamide Orekunrin-Brown a lancé, et dirige désormais, le premier service d’ambulance aérienne d’Afrique de l’Ouest. Intitulé Flying Doctors Nigeria, le service favorise l’accès des populations enclavées aux soins hospitaliers spécialisés.

Selon les chiffres publiés par l’ONG Médecins Sans Frontières, plus de la moitié de la population africaine vit à plus de 10 km d’un centre de soins. Plus particulièrement, au Nigéria, les femmes parcourent en moyenne 42 km avant d’accéder à une assistance médicale.

Pour Olamide Orekunrin-Brown, chaque pays africain doit se doter d’un service d’ambulance aérienne pour faire face à trois lacunes : « le manque d’infrastructures routières, le manque de médecins et le manque d’infrastructures hospitalières ». Lancé en 2009, Flying Doctors Nigeria, compte 20 avions et hélicoptères et 47 employés dont 44 médecins. « Nous mettons tout en œuvre pour fournir des solutions rapides de qualité tout en répondant aux besoins spécifiques de nos patients », explique-t-elle.

Olamide Orekunrin-Brown est titulaire d’un diplôme de médecine obtenu à l’âge de 21 ans à l’Université de York en Angleterre. Elle poursuit ses études de médecine à Tokyo, au Japon, où elle se spécialise en soins préhospitaliers d’urgence.

Après avoir obtenu son diplôme de pilote d’hélicoptère au sein du National Health Service en Angleterre, Olamide Orekunrin-Brown se spécialise en médecine aéronautique. Également titulaire d’un certificat en politique économique de l’IE Business School en Espagne et d’un certificat de comptabilité de l’Université du Michigan aux Etats-Unis, elle dirige quelques années la société d’investissement Greentree

Pour Olamide Orekunrin-Brown, le principal problème auquel font face les femmes nigérianes concerne les décès liés à la grossesse. Au Nigeria, une femme enceinte sur treize meurt pendant ou avant l’accouchement.

Elle est convaincue que le service d’ambulance aérienne qu’elle propose est une solution. “Peu de femmes enceintes ont accès au soins”, déplore-t-elle. “Il est nécessaire de les transporter de la région dépourvue de soins dans laquelle elles vivent, vers un niveau de soin plus approprié”. 

Au quotidien Olamide Orekunrin-Brown se bat en faveur de l’empowerment féminin. « Même si cela tend à changer, le changement est beaucoup trop lent pour de jeunes femmes d’affaires », déplore-t-elle. Son engagement est largement reconnu sur la scène africaine et internationale. Elle a reçu plusieurs prix dont le THIS DAY Award en 2012. En février 2018, elle reçoit le prix “Extraordinary Business Achievement Award” lors de la cérémonie annuelle du Silverbird Group.

Découvrez l’interview complète du Dr Olamide Orekunrin-Brown dans le magazine Inspire Afrika :  https://issuu.com/inspireafrika/docs/inspire_afrika_21_-_version_online/42 

Pour plus d’informations inspirantes sur l’Afrique, visitez le site internet du magazine : www.inspireafrika.com