Swvl met ses bus à dispositions de l’effort kenyan contre la Pandémie – 4 mai 2020

Published by Le LAB on

La start-up kenyane Swvl a annoncé le 30 avril le lancement de plusieurs partenariats pour soutenir les populations en difficulté durant la pandémie de Covd-19 (https://www.the-star.co.ke/business/kenya/2020-05-01-swvl-working-to-help-those-in-need-during-covid-19/). Cette société de transport par bus, lancée en 2017 au Kenya, permet au NBCC (National Business Compact on Coronavirus, l’initiative nationale kenyane contre le virus) d’utiliser les bus de transporter des médecins de chez eux jusqu’aux centres d’appels qui coordonnent l’action nationale contre le Covid-19. De la même manière, la start-up a mis ses bus à dispositions de l’association Safe Hands, qui distribue gratuitement des produits d’hygiènes à travers Nairobi.

Swvl (à prononcer « swivel ») a été fondée par l’égyptien Mostafa Kandil, qui avait auparavant lancé au Moyen-Orient Careem (https://www.careem.com/en-ae/), une plate-forme de transport par voiture devenue une filiale de son modèle, Uber. Le succès de la plate-forme a encouragé Mostafa Kandil a lancer Swvl, qui s’est étendue à Lagos en juillet 2019. La start-up a réussi l’une des plus grosses levée de fonds africaine de l’année 2019, levant 42 millions de dollars, notamment auprès des fonds VC Vostok Ventures et BECO Capital (https://www.menabytes.com/swvl-42-million/).

 

Mostafa Kandil, président-fondateur de Swvl

Categories: NticSanté