The Sun Exchange : « Faire bénéficier l’énergie solaire aux populations qui en ont le plus besoin » – 6 mai 2020

Published by Le LAB on

Le fondateur et PDG de la start-up The Sun Exchange, Abraham Cambridge était l’invité du podcast The Keiser Report, diffusé sur le site de RT Etats-Unis (https://www.rt.com/shows/keiser-report/486776-federal-reserve-negative-interest-rates/, en deuxième partie de l’émission). L’entrepreneur y présentait les progrès réalisés par sa plate-forme, qui permet aux particuliers d’investir dans des panneaux solaires en Afrique du Sud ; les panneaux alimentent en énergie des institutions publiques (écoles, hôpitaux, etc.) et rapportent des intérêts aux investisseurs sous forme de bitcoins.

« Nous approchons aujourd’hui 2GWhh d’électricité fournie […] Notre objectif est toujours d’achever en Afrique du Sud cette transition vers l’usage massif de panneaux solaires, mais en réalité la majeure partie de l’Afrique peut être équipée de cette façon – ce qui créerai des millions d’emplois-, car aujourd’hui l’énergie solaire est moins chère que les énergies fossiles. […] Nous sommes là pour faire bénéficier l’énergie solaire aux populations qui en ont le plus besoin, mais qui n’en ont pas les moyens » a résumé Abraham Cambridge.

The Sun Exchange fonctionne comme un projet de crowdfunding : l’investisseur peut choisir de contribuer à différents projets, qui se réalisent une fois que la somme nécessaire est entièrement réunie. Si le projet ne se fait pas, l’investisseur récupère sa mise. Fondée en 2015, La start-up gère la location de l’équipement et celle des revenus (collecte et distribution), alimentant un système qui a aujourd’hui plus de 8 000 utilisateurs dans 140 Pays. 600 000 panneaux sont actuellement opérationnels. Retrouvez plus d’informations sur la start-up sur son site : https://thesunexchange.com/

Le sud-africain Abraham Cambridge, fondateur de The Sun Exchange